• Pour tout renseignement nous contacter au 06 41 18 78 06
  • Livraison gratuite à partir de 75 € d'achats
  • Pour tout renseignement nous contacter au 06 41 18 78 06
  • Livraison gratuite à partir de 75 € d'achats
SALSEPAREILLE, salsaparrilha, smilax officinalis, Sarsaparilla silacée, RACINE

SALSEPAREILLE, salsaparrilha, smilax officinalis, Sarsaparilla silacée, RACINE

à partir de 3,50 €

taxes comprises, hors frais de port
Délai de livraison : 5 jour(s)

Description

Salsepareille: Propriétés, Bienfaits, Utilisation

La Salsepareille ( Smilax, aspera, ou Sarsaparilla Smilacée) est une plante médicinale utilisée en phytothérapie pour ses propriétés dépuratives et cholestérolytique.

  • Autre appellation : liseron piquant.
  • Parties utilisées : racine.
  • Principaux composants : essence, oxalate de chaux, résines, saponines, amidon…

Propriétés :

  • diurétique éliminateur de l’urée et de l’acide urique
  • dépuratif
  • cholestérolytique
  • antisyphilitique (?).

Indications :

  • excès d’urée et ses troubles (vomissements, cépha­lées, soif, vertiges)
  • néphrite chronique
  • rhumatisme goutteux
  • dermatoses
  • herpès
  • maladies vénériennes (syphilis).

Salsepareille utilisation thérapeutique :

  • décoction : 1 poignée par litre d’eau (= 60 à 100 g). Bouillir 10 minutes et infuser 10 minutes. 3 tasses par jour, avant les repas


Les bienfaits de la salsepareille :

La salsepareille contient une multitude de composés chimiques végétaux dont on pense qu’ils ont un effet bénéfique sur le corps humain. Les composés chimiques connus sous le nom de saponines peuvent aider à réduire la douleur articulaire et les démangeaisons de la peau, et aussi tuer les bactéries. D’autres composés chimiques peuvent aider à réduire l’inflammation et à protéger le foie. Il est important de noter cependant que les études sur l’homme pour tenter de prouver ces bienfaits sont soit très anciennes, soit carrément inexistantes. Les études mentionnées ci-dessous portent sur les composants actifs individuels de cette plante, des études cellulaires individuelles ou des études sur les souris. Bien que les résultats soient très encourageants, des études sur l’homme sont nécessaires.