• Pour tout renseignement nous contacter au 06 41 18 78 06
  • Livraison gratuite à partir de 75 € d'achats
  • Pour tout renseignement nous contacter au 06 41 18 78 06
  • Livraison gratuite à partir de 75 € d'achats

COURBARIL, JATOBA, Caroubier des antilles, cerisier brésilien

à partir de 4,50 €

taxes comprises hors frais de port
Délai de livraison : 7 jour(s)

Description

Courbaril, JATOBA


Le courbaril (jatoba) est une plante médicinale amazonienne, cet arbre tropical fut en son temps un remède efficace dans des nombreux troubles de la digestion et des saignements. Le jatoba était employé en traitement thérapeutique de la diarrhée et de la dysenterie, il favorisait l’élimination des gaz intestinaux et soignait la dyspepsie, il freinait considérablement les saignements dans les urines et ceux occasionner par des quintes de toux. Le courbaril soigne et soulage les douleurs provenant des rhumatismes et les douleurs musculaires.


Noms communs :

Courbaril, caroubier des Antilles, copal, jatoba, cerisier brésilien.

Nom latin :

Hymenaea courbaril.

De la famille :

Famille des fabacées (légumineuses, sous-famille des césalpiniacées, fabaceae).

Nom anglais :

Courbaril, locust, brazilian cherry.

Nom allemand :

Courbaril.

Nom espagnol :

Algarrobo.

Nom néerlandais :

Locust, rode locust, witte locust, west Indian locust.


Courbaril propriétés thérapeutiques et médicinales :

Le jatoba ou courbaril est une plante médicinale de provenance amazonienne, elle est connue surtout en Amérique tropicale et au Brésil pour ses propriétés thérapeutiques pectorales et antiasthmatiques, sédatives et cicatrisantes.

Certains éléments de cet arbre tropical sont un remède de la toux et de l’asthme, il est employé pour soulager les douleurs rhumatismales et musculaires.

Haut

Principaux constituants :

Le courbaril ou jatoba renferme des flavonoïdes, des terpènes et de la résine.

Haut

Courbaril utilisation traditionnelles vertus :

La médecine traditionnelle du peuple amazonien utilisait l’écorce, la résine et les racines du courbaril ou jatoba pour le traitement des diarrhées et des dysenteries, pour enrayer l’asthénie et éliminer les gaz intestinaux, pour soigner la dyspepsie, l’hématurie (sang dans les urines) et l’hémoptysie (rejet de sang lors de quinte de toux).

Dans les années 30, un célèbre médecin est cité dans le célèbre recueil de « Brazilian herbal médicine » pour ses recommandations de cette plante médicinale dans les troubles digestifs et sanguins.

La résine, l’écorce et les feuilles du courbaril macérées sous forme de thé, fut très populaire en son temps pour ses actions thérapeutiques comme remède de bons nombres de maladies respiratoires avec la bronchite et la toux, mais aussi sur l’asthme, puisqu’il lui était accordé des vertus antimicrobiennes et antifongiques.

Une décoction de son écorce était un traitement préventif et pour éviter la prolifération de certains champignons (candida albicans).